MARCHE & DEMARCHES

A propos

Expert retraite ?

Philippe CHARLIN, expert retraite. Voilà, c’est dit ! C’est un peu pompeux, mais que voulez-vous, il faut bien se nommer pour être identifié. 

Mon objectif est simple : délivrer un éclairage construit, rigoureux, réfléchi et accessible selon les besoins de chacun sur la retraite par répartition (affiliation obligatoire).

Titulaire d’un BTS SP3S, d’une licence “Gestion de la Protection Sociale”, d’un diplôme de “liquidateur de retraite” validé par l’UCANSS en 2003, je suis également porteur d’un brevet fédéral d’accompagnateur de randonnée pédestre validé par FFMM, et référent sport-santé après avoir suivi une formation auprès de la FFCO. Enfin, je me suis formé en 2022 à l’accompagnement des séniors au moment du départ à la retraite.

Retraite par répartition

J’ai signé un CDI avec la caisse de retraite du régime général en 2001 où je suis resté salarié jusqu’en 2019.

Notre système de retraite obligatoire fonctionne selon le principe de la répartition. Ainsi, les cotisations versées au cours d’un mois par les actif·ves au titre de la retraite servent à payer les pensions de ceux et celles qui sont retraité·es au cours du même mois. Ce faisant les actif·ves se créent des droits futurs à la retraite. 

Le système de retraite par capitalisation (régime facultatif) complète la retraite par répartition. Je ne gère pas le régime par capitalisation et je ne délivre aucune préconisation à cet endroit.

Technicien Conseil Retraite – 2001/2019

Pendant 18 ans au sein du réseau de l’Assurance Retraite (CARSAT/CNAV/Institut 4.10) j’ai été ce qu’on appelle un travailleur social.

Formé à la législation vieillesse (plus de 1200 heures de formation reçues), puis chaque jour sur le terrain (technicien retraite de 2001 à 2002, agent retraite de proximité de 2002 à 2009, conseiller retraite expert de 2009 à 2014, puis formateur aux métiers de la retraite de 2014 à 2019),  j’ai appris la mécanique de la retraite.

Consultant – 2012/2017

1ère expérience réussie dans la consultation. Pendant 5 années j’ai eu une double activité. Salarié et consultant (micro-entreprise). Cette double activité m’a donné les moyens de cerner les besoins, d’asseoir mes connaissances, enfin de développer mon réseau. 

Rupture conventionnelle – 2019

Lassé par la lourdeur administrative et le manque d’objectivité de certains acteurs de la retraite,  mais fort de mes expériences multiples,  j’ai pris le risque de quitter le régime général en janvier 2019 avec un objectif précis : proposer des prestations  utiles et répondant aux besoins réels des futurs retraités.

J’ai déposé les statuts de MARCHE & DEMARCHES en 2019 après une année de césure (2017/2018). 

10 000

Depuis 2001, j’ai accompagné plus de 10 000 personnes vers la retraite. Dans le réseau de la CNAV, j’ai formé plus de 300 personnes aux métiers de la retraite.

Depuis 2019, j’ai formé plus de 100 personnes aux métiers de la retraite (coachs retraite, gestionnaires des RH, conseillers retraite du réseau AGIRC-ARRCO) et j’ai accompagné plus de 200 personnes vers la retraite.

MARCHE & DEMARCHES

La retraite, ce n’est pas qu’un système complexe, des cotisations obligatoires, des droits différents selon les statuts, une durée d’assurance exigée, un nombre de points acquis, une date d’effet, une procédure administrative, un montant de pension constituant une très large part du patrimoine de demain pour le plus grand nombre d’entre nous. C’est aussi l’aboutissement d’une vie professionnelle (42, 43, 44 ans ou plus d’activité), le fruit d’une vie, un lien unissant toutes les générations. Selon chacun c’est un horizon plus ou moins éclairé, un espoir ou  une crainte… 

Anticipé ou non, bien ou mal vécu, quelle que soit notre situation,  le passage de la vie active à la retraite est une transition  pour chacun·e.

Je ne fais pas de la retraite un obstacle. Je ne noircis pas le tableau. La retraite est une chance pour l’immense majorité d’entre nous, sous réserve d’avoir la santé et suffisamment de ressources. Pour autant, le départ à la retraite, en tant que transition, doit être anticipé et préparé à minima. Cette préparation, selon mon expérience, doit répondre à des questionnements législatifs et administratifs (Démarches), des questionnements stratégiques, réflexifs et préventifs (Marche “à pied”).

La marche à pied, ou n’importe quel autre mouvement, est essentiel à la réflexion. Marcher conduit n’importe lequel d’entre nous à penser, à se penser autrement. Lorsque nous marchons, nos idées s’éclaircissent, les projets se dessinent. Et puis marcher, ça fait du bien, au corps et à la tête. 

Voilà donc pourquoi ma société s’appelle MARCHE & DEMARCHES. J’ai choisi d’associer la marche à pied au départ à la retraite afin de soutenir toutes les démarches liées à cette transition. Les ateliers retraite que je propose offrent à ceux et celles qui le souhaitent un accompagnement global.

En 2023, on vit plus de 25 ans à la retraite. Le temps qui nous est donné peut paraître assez long, mais ne perdons toutefois pas de temps à vivre une retraite (ou une vie) qui n’est pas la nôtre.

Un intérêt grandissant…

Cette question du passage de la vie professionnelle à la retraite est très intéressante. Ses aspects sont multiples : économiques, administratifs, sociologiques, politiques, individuelles, philosophiques, existentielles….

Année après année, je m’approche lentement de l’âge de mes clients. J’avais 29 ans lorsque j’ai débuté à la Caisse de Retraite de Lyon, j’ai aujourd’hui 51 ans. Mes questions sont aujourd’hui les vôtres, celles de mes clients·tes.

Ma méthode de travail

Elle se résume à ce que je suis, à ce que je pense de la vie, du travail bien fait, à mon expérience, à mes formations, à mon engagement auprès des personnes que j’accompagne. Mes clients, je les aime. Un peu. C’est idiot de dire cela, mais pour bien travailler il faut apprécier ceux et celles pour lesquels on travaille.

Je veille à ce que chacun·e soit pleinement satisfait·e de mes services de telle sorte qu’il.elle me recommande.

Je ne suis pas un magicien. 

Je ne fais pas apparaître des trimestres et des points supplémentaires sur les relevés de carrière si la législation ne le permet pas ou si aucune cotisation n’a été versée. Méfiez-vous des discours alléchants !

Qui sont mes clients ?

J’accompagne prioritairement les salariés du secteur privé, du monde associatif et du monde agricole, les agents non titulaires de la fonction publique, les indépendants non salariés et assimilés salariés ainsi que les professions libérales. 

J’accompagne tout autant les gestionnaires RH, les RRH et les DRH des structures privées ou publiques lorsqu’elles salarient des agents non titulaires. 

J’informe enfin les salariés dans le cadre de réunions collectives ou dans le cadre d’entretien individuel.

Mes prestations ne sont pas éligibles au financement CPF (compte professionnel de formation).

Le départ à la retraite n’est pas une maladie, n’est pas un obstacle, n’est pas le signe de ce que du jour au lendemain vous passez de l’heure d’été à l’heure d’hiver. D’un point de vue financier, éthique, déontologique, philosophique,  selon ma grille de lecture, la préparation au départ à la retraite ne devrait pas être financée par le CPF. Je n’y vois aucune raison valable, sinon une opportunité économique pour certaines organisations. Vos droits à la formation doivent servir à vous former. Les bilans de compétences, quant à eux, doivent servir à trouver ou retrouver un travail.
 
Je suis soucieux des finances publiques. 
 
Lorsque des personnes expriment un besoin mais n’ont pas les moyens de le financer, c’est très simple, j’applique une remise. Je peux même aller jusqu’à offrir tout simplement ma prestation. Voilà concrètement ce qu’est un engagement social, être un travailleur social, une entreprise sociales.
 

Vous souhaitez obtenir plus d’informations, contactez-nous,

je serai ravi de vous répondre même si in fine nous ne travaillons pas ensemble.